FANDOM



Les Spanish Lords sont un gang d'origine portoricaine dans Grand Theft Auto IV, dans ses deux extensions The Lost and Damned et The Ballad of Gay Tony, ainsi que dans Grand Theft Auto: Chinatown Wars. Ils s'inspirent des Latin Kings qui sévissaient notamment à New York, aux États-Unis.

DescriptionModifier

Les Spanish Lords figurent parmi les plus vastes organisations criminelles dans GTA IV puisqu'ils sont établis à South Bohan et à Cerveza Heights comme à East Holland et dans le sud d'Alderney City, des territoires qui leur permettent de rester très présents dans les rues.

Manny Escuela et Lyle Rivas ont appartenu à ce gang dont les couleurs sont le jaune et le noir, à l'instar des Latin Kings ; en plus de leurs couleurs caractéristiques, les vêtements des membres du gang sont souvent ornés d'un drapeau portoricain, dominicain ou colombien (certains portent des T-shirts avec le mot Boricua).

La plupart des Spanish Lords se déplacent à bord de Calvacade ou de Primo de couleur rouge métallisé avec des jantes et des finitions jaune or.

Certains membres du gang arborent sur leur tête ou leur cou des tatouages représentant une couronne ou une fourche. Ces symboles, conjugués aux vêtements jaune et noir qu'ont les Spanish Lords, rappellent deux gangs rivaux de Chicago à la fin du XXe siècle, les Folk Nation et People Nation.

Dans GTA IV, il existe plusieurs types de membres des Spanish Lords :

  • un homme chauve, bedonnant et de petite taille portant des chaînes en or (on peut le rapprocher de Manny Escuela dans son physique et sa tenue).
  • un homme plus grand à la tignasse noire, souvent moustachu avec sur les épaules un blouson épais aux couleurs de Porto Rico.
  • un jeune homme plus mince, avec un T-shirt blanc ou jaune, une casquette bleue, jaune ou rouge, ainsi qu'un blouson de baseball.
  • un homme au crâne rasé portant un pantalon de camouflage, un jean ou encore un pantacourt.

Certains membres ne s'habillent pas en jaune mais la plupart en font une couleur symbolique. Si le joueur donne un coup dans une voiture avec un membre des Spanish Lords au volant, celui-ci pourra sortir et attaquer Niko Bellic (le protagoniste dans GTA IV) avec un couteau ou une batte de baseball. De nuit, les Spanish Lords se déplacent dans les rues armés d'un pistolet ou d'un pistolet mitrailleur.

Pendant une série de missions dans GTA Chinatown Wars (« Carpe Dime », « Store Wars », « Copter Carnage » et « Kenny strikes back »), le protagoniste Huang Lee doit attaquer les Spanish Lords pour effectuer une razzia dans leur entrepôt et y voler un Burrito contenant de la drogue. Dans GTA The Ballad of Gay Tony, les Spanish Lords enrôlent Luis Fernando Lopez, Armando Torres et Henrique Bardas dans une guerre pour la drogue incohérente puisque dans cet épisode, les Spanish Lords et les Northwood Dominican Drug Dealers peuvent être aperçus ensemble : ils ne sont pas ennemis, les deux gangs combattent du même côté.

Apparitions dans des missionsModifier

GTA IVModifier

GTA IV The Lost and DamnedModifier

GTA The Ballad of Gay TonyModifier

GTA Chinatown WarsModifier

  • « Carpe Dime ».
  • « Store Wars ».
  • « Copter Carnage ».
  • « Kenny strikes back ».
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .