FANDOM


« Va falloir que tu me montres que tu sais piloter si tu veux continuer à œuvrer pour la libération de ton frère… »
―Mike Toreno à Carl Johnson au début de la mission.
« Learning to Fly » [ˈlɜːrnɪŋ tə flaɪ] est une mission confiée à Carl Johnson (le protagoniste) par Mike Toreno dans Grand Theft Auto: San Andreas, depuis le premier étage de la tour de contrôle désaffectée de la piste abandonnée de Verdant Meadows dans Bone County, dans l’État de San Andreas.

DéroulementModifier

Après avoir acheté la piste abandonnée de Verdant Meadows pour réussir la mission éponyme, Carl se rend au premier étage de la tour de contrôle désaffectée et y reçoit un appel de Toreno sur son téléphone portable. Celui-ci lui enjoint de s’entraîner à piloter à l’aide d’une cassette qu’il lui a préparée, dans la perspective de nouvelles missions impliquant un avion et devant mener à la libération de Sweet, le frère de Carl incarcéré à Los Santos après sons arrestation à la fin de la mission « The Green Sabre ».

À l’issue de la conversation téléphonique, le joueur peut décider d’avancer dans le marqueur rouge qui fait face à un téléviseur Sunny et accéder ainsi au programme de l’école de pilotage, composé de dix épreuves pour chacune desquelles il devra décrocher au moins une médaille de bronze dans le but de débloquer une mission suivante pour le compte de Toreno. Par ailleurs, la réussite à chaque épreuve entraînera un coup de téléphone de Wu Zi Mu qui proposera à Carl de venir le voir au Four Dragons Casino à Las Venturas.

Voir l’article détaillé : École de pilotage.

Si au contraire, le joueur délaisse ce programme d’entraînement, Carl sera relancé par Toreno trois fois au téléphone.

PREMIÈRE RELANCE

Carl Johnson : Yo.

Mike Toreno : Alors, qu’est-ce ça donne, le pilotage ?

Carl : Eh ben, c’est la merde. Justement, je voulais t’en parler, et…

Toreno : Non, mais écoute-toi un peu… Avoue-le, t’as les jetons !

Carl : Ben, un peu, quoi…

Toreno : Écoute, petit. Le jouer où tu te retrouveras au milieu d’un camp de marchands d’armes bédouins avec rien d’autre qu’une valise bourrée de thune, tu sauras ce que c’est que d’avoir les jetons, O.K. ?

Carl : Tu devrais essayer d’aller jusqu’au marché aux puces d’Idlewood !

Toreno : Carl, apprends à piloter.

DEUXIÈME RELANCE

Carl : Tu veux quoi, Toreno ?

Toreno : Et toi, tu veux quoi, Carl ? Tu veux que ton frère sorte de taule ?

Carl : Putain, mec, écoute, j’fais tout c’que je peux…

Toreno : Je vais te révéler un petit secret, Carl. La seule différence entre ceux qui tentent le coup et qui en crèvent et ceux qui survivent sur cette terre, c’est la confiance en soi. Rien n’est impossible, Carl ! Tu dois vaincre tes peurs, te concentrer et apprendre à piloter !

Carl : O.K., O.K., je vais… Toreno raccroche. TORENO ? Et merde…

TROISIÈME RELANCE

Carl : Toreno ?

Toreno : Carl. Faut que t’apprennes à piloter.

Carl : Je fais que ça, mec, j’te jure.

Toreno, avec une voix de fausset : « Je fais que ça, mec, j’te jure », il retrouve sa voix normale, toujours la même rengaine, Carl. Mais c’est pas un problème… Ton frère va avoir un nouveau compagnon de cellule, ce soir. Harry « queue de cheval ». Et je vais leur envoyer un petit cadeau de noces. Un gros tube de lubrifiant…

Carl : Putain, O.K., mec, j’te jure que je vais réussir à piloter cette merde !

Toreno : Ça me ferait plaisir de t’entendre, Carl, je t’entends plus. Tout ce que j’entends, ce sont les cris d’amour de ton frère… avec une bite de cinquante centimètres au fond du cul ! Aaaaaaah, ça va faire mal… c’est ton frangin, après tout… C’est pas un problème.

Carl : Attends ! Déconne pas, mec !

Toreno : C’est la dernière fois que je te remets sur les rails, compris ? Ou est-ce que je me suis pas bien fait comprendre ?

Carl : O.K., mec, j’ai compris le message !

ScriptModifier

École de pilotage GTA San Andreas (téléviseur)

Vue du téléviseur de l’école de pilotage dans GTA San Andreas.

Carl monte au premier étage de la tour de contrôle désaffectée de la piste abandonnée de Verdant Meadows et y reçoit un appel sur son téléphone portable.

Toreno : Qu’est-ce que tu dis d’notre nouvelle base d’opérations ?

Carl : Y manque un truc… P’têt qu’avec un court de tennis et une piscine, j’serais plus motivé…

Toreno : T’es un p’tit rigolo, toi… Maintenant, écoute, tu vas apprendre à piloter.

Carl : Non, pas question.

Toreno : Oh que si ! Je t’ai préparé une série d’épreuves, tu peux y accéder sur cette télé. Va falloir que tu me montres que tu sais piloter si tu veux continuer à œuvrer pour la libération de ton frère…

Carl : Merde. Comme tu voudras, mec…

Toreno : Parfait.

RécompensesModifier

  • Les deux missions suivantes sont déverrouillées : « N.O.E. » et « Fender Ketchup ».
  • Le fait de remporter toutes les épreuves en bronze, en argent ou en or met automatiquement à la disposition du joueur un véhicule sous les hangars proches de la tour de contrôle désaffectée : un Rustler pour le bronze, un Stuntplane pour l’argent et un Hunter pour l’or. Quelle que soit la couleur des médailles, un Police Maverick apparaîtra aussi sur le toit du Central Police LS.
  • Le fait de rafler au moins le bronze aux trois premières épreuves emporte l’obtention d’un brevet de pilote pour Carl, qui pourra désormais entrer légalement dans les aéroports de l’État.
  • Les magasins de la marque de vêtements Victim ouvrent leurs portes au joueur.
  • Enfin, les planques disséminées à travers Las Venturas sont désormais en vente.

ÉpilogueModifier

Après avoir réussi la mission, Carl reçoit un ultime coup de téléphone.

Carl : Allô ?

Wu Zi Mu : Carl, c’est Woozie !

Carl : Salut, mec, qu’est-ce tu deviens, mon pote ?

Woozie : Amène-toi et tu verras bien… J’ai une proposition de biz pour toi. Viens donc voir not’ petite installation, mec !

Carl : O.K., ça roule, je sens que ça va me botter !

Woozie : Ça va t’éclater, mec. C’est le Four Dragons Casino à Las Venturas. On s’voit dans pas longtemps, hein ?

Carl : J’suis déjà en route, mon pote.

AnecdotesModifier

Verdant Meadows GTA San Andreas (tour de contrôle désaffectée)

Vue de l’extérieur de l’école de pilotage dans GTA San Andreas.

  • « Learning to Fly » est aussi le nom d’une chanson du groupe Pink Floyd, qui évoque les difficultés à se lancer pour la première fois dans quelque chose de nouveau, la peur du vide et de l’inconnu — comme pour Carl Johnson, qui n’a jamais piloté auparavant.
  • Les épreuves de l’école de pilotage demeurent accessibles en permanence après la réussite de la mission, le joueur aura de plus en plus de facilités à les réaliser car son habileté au pilotage aura augmentée.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .