FANDOM


Grue Easter Basin GTA San Andreas Cette page est en cours de construction ou de restructuration importante.

Merci de ne pas la modifier pour le moment.

« Lanceur d’épaule portable anti-tanks tirant des ogives explosives. Très efficace pour détruire des véhicules et des groupes d’ennemis en nombre. »
―Description du lance-roquettes affichée dans les magasins Ammu-Nation dans GTA V.
Le lance-roquettes (aussi connu sous le sigle R.P.G. pour « rocket-propelled grenade » en anglais et « pучной противотанковый гранатомёт » en russe) est une arme disponible dans chaque épisode de la série Grand Theft Auto (dans Grand Theft Auto V, il est produit par Shrewsbury).

DescriptionModifier

Quel que soit le jeu dans lequel il apparaît, le lance-roquettes figure parmi les armes lourdes et donne au joueur la possibilité de détruire en un seul tir tout ce qui peut l’être (à l’exception du Tank et du Rhino, alors que deux tirs suffisent à éliminer un APC). Le principal avantage de cette arme réside donc dans sa grande capacité de destruction, associée à une onde de choc dévastatrice dans un rayon de plusieurs mètres autour de l’impact. Par ailleurs, même si les roquettes finissent par s’autodétruire après avoir parcouru une certaine distance, la portée du lance-roquettes reste étonnamment longue. Pour contrebalancer ces qualités indéniables, il faut évoquer la visée lente et le danger de l’arme pour le joueur lui-même si une roquette explose près de lui ; de plus, le poids considérable du lance-roquettes empêche le joueur de sprinter lorsqu’il en est équipé (sauf dans Grand Theft Auto: Liberty City Stories et Grand Theft Auto: Vice City Stories).

GTA 1 – GTA Vice City StoriesModifier

Le premier modèle de lance-roquettes, disponible dans Grand Theft Auto 1 puis dans Grand Theft Auto: London 1969 et Grand Theft Auto: London 1961, ne présente aucune caractéristique distinctive qui laisse entrevoir un lien de parenté avec une arme réelle. À partir de Grand Theft Auto 2 cependant, le lance-roquettes s’inspire clairement de la Shoulder-launched Multipurpose Assault Weapon (SMAW, article de Wikipédia en anglais).

Dans la chronologie des jeux de la série GTA, il est ensuite possible d’établir un parallèle entre Grand Theft Auto III et GTA Vice City Stories : ces deux épisodes (l’un introductif et l’autre conclusif dans l’univers 3D) présentent un lance-roquettes similaire, qui rappelle le M72 LAW utilisé par l’armée des États-Unis, avec toutefois quelques différences puisque le lance-roquettes fictif dispose d’une poignée sous le lanceur et d’un viseur.

Le reste des jeux de l’univers 3D (Grand Theft Auto: Vice City, Grand Theft Auto: San Andreas, Grand Theft Auto Advance et GTA Liberty City Stories) proposent un lance-roquettes plus proche du RPG-7 mis au point en Russie. Dans GTA San Andreas, il peut s’avérer utile notamment pour attaquer le territoire d’un gang rival car une seule roquette peut tuer tout un groupe d’adversaires et déclencher ainsi les trois vagues de défense du territoire. Par ailleurs, c’est dans l’univers 3D que la force de frappe impressionnante du lance-roquettes devient un danger pour le joueur lui-même, dans la mesure où une roquette envoyée par erreur sur un objet à proximité peut être mortelle.

GTA IV – GTA VModifier

Comme dans l’univers 3D à deux exceptions près, le lance-roquettes dans Grand Theft Auto IV, ses deux extensions, Grand Theft Auto: Chinatown Wars et GTA V s’inspire du RPG-7 russe, néanmoins le viseur change d’aspect pour se rapprocher de celui des autres armes du jeu. La manière de viser change aussi puisque le joueur utilise le lance-roquettes posé sur l’épaule du protagoniste et peut ainsi pivoter pour viser. Il est aussi possible d’utiliser un lance-roquettes alors que le protagoniste est caché derrière un mur ou un objet. On notera enfin que dans GTA IV, épisode dont le réalisme est le maître mot, une roquette peut dévier au bout d’une certaine distance si elle ne touche aucun objet.

Le lance-roquettes est l’arme la plus puissante dans ces épisodes, le joueur peut s’en servir pour tuer des ennemis en nombre mais aussi pour faire exploser tous types de véhicules, y compris l’Annihilator. À ce sujet, le joueur dans l’univers HD n’a pas besoin de viser directement un hélicoptère pour l’abattre, une roquette explosant toute seule à proximité de l’hélicoptère peut suffire à le faire tomber. Dans GTA V, la puissance de l’arme augmente encore mais sa précision diminue ; l’apparence reste la même, hormis de petits détails comme la queue du lanceur qui prend une forme hexagonale et le corps du lanceur qui prend un aspect plus moderne. Le reste de ce qui fait l’allure du lance-roquettes peut être modifié dans les magasins Ammu-Nation.

Dans GTA IV et ses extensions, le lance-roquettes est vendu par les armuriers clandestins au prix de quinze-mille dollars et chaque roquette coûte cinq-mille dollars. Dans GTA IV, Little Jacob n’offre pas de lance-roquettes à Niko Bellic (le protagoniste) dans le coffre de sa voiture, contrairement à Terry Thorpe pour Johnny Klebitz dans Grand Theft Auto IV: The Lost and Damned et à Armando Torres pour Luis Fernando Lopez dans Grand Theft Auto: The Ballad of Gay Tony, dans les deux cas contre la somme de dix-mille dollars pour le lanceur puis de trois-mille-cinq-cents dollars pour chaque roquette. En mode multijoueur, si le joueur entre dans un hélicoptère, il lui sera remis un lance-roquettes avec huit roquettes (le maximum possible). Dans GTA V, le nombre maximal de roquettes disponibles dans l’inventaire du joueur est porté à vingt mais comme auparavant, cette faible capacité et le prix des munitions appellent à la parcimonie dans l’utilisation du lance-roquettes.

Améliorations (GTA V)Modifier

  • Roquettes x2 (75 $) / Munitions pleines (750 $)
  • Teinte noire (par défaut)
  • Teinte armée (100 $)
  • Teinte LSPD (600 $)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .