FANDOM


« Salut, mon pote. Tout le monde est à l’arrière, mec, loin du bruit. »
―Ryder accueillant Carl Johnson chez OG Loc.
« House Party » [haʊs ˈpɑːrti] est une mission confiée à Carl Johnson (le protagoniste) par OG Loc dans Grand Theft Auto: San Andreas. La mission est divisée en deux parties : la première commence devant le Burger Shot dont OG Loc vient de démissionner dans le quartier de Marina à Los Santos dans l’État de San Andreas, et la seconde se lance devant la maison d’OG Loc dans l’impasse de Grove Street dans le quartier de Ganton, à Los Santos également.

DéroulementModifier

Quand Carl vient voir OG Loc à la sortie du Burger Shot où il travaille, celui-ci vient en réalité de claquer la porte et veut profiter d’une soirée avant de retourner en prison. Il encourage alors Carl à se préparer pour une soirée chez lui sur Grove Street.

À vingt-et-une heures, OG Loc appelle Carl sur son téléphone portable pour lui dire que la fête a commencé. Le protagoniste part donc chez OG Loc sur Grove Street. Tout le monde est là : pendant qu’OG Loc enchaîne ses nouveaux morceaux devant quelques membres des Familles de Grove Street, Carl, Sweet, Ryder et Big Smoke protègent leurs oreilles à l’extérieur. La fête bat son plein quand soudain les Ballas s’invitent : Carl et ses amis vont devoir les abattre pour réussir la mission.

ScriptModifier

N.B. : L’introduction à la mission commence au Burger Shot de Marina. Après que Carl s’est préparé pour la soirée, une autre introduction (avec cette fois le nom de la mission) se déclenche devant la maison d’OG Loc sur Grove Street.

OG Loc quitte le Burger Shot, il s’adresse à un de ses collègues, que la caméra ne montre pas.

OG Loc : Putain, je t’emmerde, enculé ! Rien à foutre de ce qu’on t’a raconté ! J’suis pas technicien de la rondelle, salope !

Carl Johnson : Qu’est-ce qui s’passe, Loc ?

OG Loc : Technicien, ça fait pas trop gangsta, voilà c’qui s’passe !

Carl : C’est clair.

OG Loc : Écoute, Carl, si j’dois retourner en taule, avant ça, j’veux faire une grosse teuf ! C’est ma dernière chance d’être entendu !

Carl : C’est quoi, ton plan ?

OG Loc : J’vais retourner à Grove Street et faire péter un son bombastic-fantastic !

Carl : Et tu veux que je fasse quoi ?

OG Loc : J’veux que tu te prépares pour la teuf ! Et après j’veux qu’t’ailles pécho des meufs !

Carl : O.K.…

OG Loc : Ramène d’la vraie bombasse, tu vois c’que j’veux dire ? Celles avec des bikinis et tout, comme dans les clips ! Je t’ai dit, mon pote, j’suis le chroniqueur de la lutte quotidienne, la voix des Families, comme Moïse, mais sans prise de tête ! Tu vois c’que j’veux dire, man ?

CONSIGNE : Va t’acheter des fringues neuves et te faire couper les tifs, puis fais un saut à la fête chez OG Loc entre 20 heures et 6 heures du mat’.

Carl se prépare pour la soirée et se rend sur Grove Street. Il entre dans la maison d’OG Loc, où ce dernier rappe une de ses dernières créations.

OG Loc : Yo… hein ! hein ! Moi c’est OG Loc, in da place, baby… Yo ! et j’vais… mettre le feu pour tous les vrais gangstas du quartier… Toutes les meufs, tous les gangstas ! Yo ! Yo… En parlant de gangstas… Voilà mon pote CJ — Qu’est-ce qui s’passe cousin ? Qu’est-ce qui s’passe…

Carl, à Ryder à côté de lui : … j’pensais qu’ce putain d’micro était niqué…

Ryder : Hé, quoi de neuf, mon pote ?

Carl : Ça roule, Ryder ?

Ryder : Salut, mon pote. Tout le monde est à l’arrière, mec, loin du bruit.

Carl : Mec, j’ai les nerfs.

Ryder : Tu déconnes…

OG Loc : Le mec qu’est dans la place, qui vous arrache la face, un gun à la ceinture… C’est Loc baby ! Yo c’est Loc, Loc — c’est Loc, Loc…

Carl et Ryder sortent devant la maison, où ils rejoignent Sweet et d’autres membres des Familles de Grove Street.

Ryder : Putain, mec, y sont carrément à chier ses textes !

Carl : Ce gars a besoin de bosser, mec.

Ryder : Putain, tu m’étonnes…

Carl Johnson, à Sweet : Salut, mon frère, ça roule !

Sweet : Hé, quoi de neuf, ma poule ? Tu marches avec les Familles ?

Carl : Ouais.

Sweet : T’es un vrai tueur, hein ?

Ryder : J’vois pas c’qu'il a qu’j’ai pas !

Sweet : C’est quoi qu’tu m’parles, cousin ?

Carl : Ouais, du calme, mec !

Un autre membre des Familles de Grove Street arrive essoufflé sur son vélo.

Gangster : Yo, yo ! Y a une bande de Ballas qui s’amène ! Ils vont pas tarder à être là !

Sweet : On dirait que ces cons de Ballas se retrouvent le dos au mur, pas vrai ?

House Party GTA San Andreas (fuite)

Ryder prétend aller chercher du renfort et en profite pour s’enfuir durant la mission dans GTA San Andreas.

Ryder : O.K., CJ ! Prends ton flingue ! C'est Grove Street ! Le gang se met en route. J’vais chercher Smoke et d’autres mecs de Grove !

Sweet : Yo, prenez des caisses et bloquez la route ! Les autres, équipez-vous !

Carl, Sweet et d’autres membres des Familles de Grove Street défendent leur quartier avec succès face aux assauts répétés du gang adverse.

Sweet : Grove en force !

Carl : Mec, j’avais jamais vu les Ballas venir nous attaquer jusqu’ici.

Sweet : Y z’ont dû apprendre que Carl Johnson marchait de nouveau avec son frère !

Carl : C’est clair.

Sweet : Allez, on retourne à la teuf.

Carl Johnson : Putain, mec, suffit que Loc lâche le micro pour que la teuf commence.

RécompensesModifier

  • House Party GTA San Andreas (fin)

    Carl Johnson confie sa stupeur à Sweet après la razzia des Ballas, à la fin de la mission dans GTA San Andreas.

    Pour avoir accompli cette mission, le joueur voit son niveau de respect augmenter.
  • La mission suivante est déverrouillée : « Reuniting the Families ».

AnecdotesModifier

  • Le nom de cette mission pourrait être un clin d’œil au film House Party (article de Wikipédia en anglais), sorti en 1990.
  • Durant la mission, le joueur peut remarquer que seuls deux types de membres du gang l’aident.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .