FANDOM


« Yo, chez nous, c’est ici. Vire-moi ces connards de la maison de Maman. C’est ici que t’es né. »
―Sweet à Carl Johnson devant la maison des Johnson durant la mission.
« Home Coming » [hoʊm ˈkʌmɪŋ] est une mission confiée à Carl Johnson (le protagoniste) par lui-même dans Grand Theft Auto: San Andreas, depuis la baraque de Madd Dogg dans le quartier de Mulholland à Los Santos dans l’État de San Andreas.

DéroulementModifier

Carl exerce pleinement son activité d’imprésario pour Madd Dogg en passant des coups de téléphone pour organiser la production de son nouvel album. Durant un de ces appels, Carl est interrompu par Mike Toreno qui vient lui proposer une ultime mission. Le protagoniste se montre d’abord très réticent, au point de tenir Toreno dans la ligne de mire de son 9 mm, mais l’agent secret pointe du doigt le téléphone portable de Carl au moment précis où celui-ci se met à sonner. Carl décroche et entend son frère Sweet lui demander de venir le chercher devant le Central Police LS, le commissariat du Los Santos Police Department sur Pershing Square. C’est la dernière tâche exigée par Toreno : passer chercher Sweet à sa sortie de prison.

Les deux frères se retrouvent avec émotion mais rapidement, Sweet comprend que Carl a d’autres projets que rassembler les Familles de Grove Street. Carl est obligé d’accompagner son frère devant sa maison et celle des Johnson pour constater la déliquescence du quartier autrefois dominé par les Familles. Pour Sweet, il faut reprendre la main sans attendre : le joueur va devoir abattre des revendeurs de drogue aux alentours puis sortir vainqueur d’un affrontement provoqué avec des Ballas pour maîtriser à nouveau les environs de Grove Street.

ScriptModifier

Carl, au téléphone : Je me fous de savoir COMMENT, je veux savoir QUAND. C’est-à-dire TOUT DE SUITE. T’entends ? Mike Toreno lui prend son téléphone portable. Mais… ?

Mike Toreno, raccrochant : Salut, big boss. On gère son p’tit bizness ?

Carl : Enculé de Toreno ! J’ai failli crever pour tes beaux yeux.

Toreno : J’ai encore un tout petit boulot de rien du tout pour toi, après je disparaîtrai pour toujours.

Carl, pointant son 9 mm vers Toreno : J’en ai marre de tes petits boulots à la con.

Toreno : C’est minable. Tu devrais avoir honte. Allez, pose ça… Fais pas le con, hein ? Un, deux, trois et… Réponds.

Carl, décrochant son téléphone portable qui se met à sonner : Ouais ?

Sweet : Carl, c’est moi, Sweet.

Carl : Hé ! Sweet !

Sweet : Je sais pas ce qui se passe, mais ils m’ont laissé sortir. J’y comprends que dalle, mais je suis devant le poste de Commerce.

Carl : Bouge pas, j’arrive tout de suite.

Sweet : O.K..

Carl, après avoir raccroché : Putain, qu’est-ce que tu voulais, Toreno ?

Toreno : Je veux que t’ailles récupérer ton frère. Allez, bouge-toi…

CONSIGNE : Récupère Sweet au poste de police.

Carl se présente avec un véhicule devant le commissariat central de Los Santos.

Sweet, sortant du commissariat : Quoi de neuf, frérot ?

Carl, lui serrant la main : Hé, ça roule, mec ?

Sweet : Ça va, mon pote ?

Carl : J’suis O.K., mon frère. On va dans notre nouvelle piaule. Un manoir, mec ! On a bien bossé et ça se passe plutôt bien. On a des parts dans un casino, ça marche d’enfer à San Fierro. Et on se lance aussi dans le rap. Hé, faut qu’on te dégote des fringues un peu plus classes, mec !

Sweet : Des fringues un peu plus classes ? C’est quoi, toutes ces conneries ?

Carl : Ce qui est à moi est à toi, mec, tu le sais.

Sweet : T’as vraiment rien compris, hein, Carl ? Je dois m’occuper du quartier. C’est ça, ton problème. T’es qu’un homme de main, tu fuis la réalité.

Carl : Écoute, c’est vraiment le bordel là-bas, mec. C’est pas bon de traîner dans le quartier.

Sweet : Mon cul, ouais. C’est là que j’veux aller. Qu’est-ce que t’as fait pour notre quartier ?

Home Coming GTA San Andreas (ambition)

Carl Johnson dévoile son ambition à Sweet durant la mission dans GTA San Andreas.

Carl : Et lui, qu’est-ce qu’il a fait pour moi ? Il a fait que m’enfoncer. Depuis que je me suis barré du quartier, y m’est arrivé plein de trucs excellents ! Tout le monde en rêve, d’en sortir un jour.

Sweet : Arrête, merde, on dirait Smoke.

Carl : O.K., mec, je vais te montrer ce qui se passe dans le quartier.

CONSIGNE : Emmène Sweet à Grove Street.

Carl et Sweet monte dans leur véhicule et se rendent à la maison de Sweet.

Un piéton : Vous voulez pas acheter ce mixeur ? Il est très bien. Il marche à peu près.

Sweet : Putain de merde ? C’est celui d’Maman !

Home Coming GTA San Andreas (fatalisme)

Carl Johnson fait preuve de fatalisme face à Sweet durant la mission dans GTA San Andreas.

Carl : On dirait que c’est squatté par les fumeurs de crack… Allez, on rentre chez nous.

Sweet : Yo, chez nous, c’est ici. Vire-moi ces connards de la maison de Maman. C’est ici que t’es né.

CONSIGNE : Bute les dealers de crack dans ton quartier pour que ton gang garde l’esprit clair. Si un membre de ton gang est défoncé au crack, il est plus bon à rien. Nettoie le quartier de ces putains de dealers !

Carl et Sweet se battent contre les revendeurs de drogue répartis sur Grove Street.

CONSIGNE : Maintenant, reprends le quartier !

Carl abat trois Ballas et déclenche un combat en trois vagues pour la maîtrise du territoire aux abords de Grove Street.

Carl : O.K., tirons-nous de là. Va voir Kendl.

Sweet : Kendl peut venir me voir, dans sa propre maison.

Carl : Ici, y a plus rien.

Sweet : Rome ne s’est pas faite en un jour.

Carl : Mon frère est vraiment le roi des cons.

RécompensesModifier

Home Coming GTA San Andreas (fin)

Sweet refuse de rendre visite à sa sœur Kendl Johnson à la fin de la mission dans GTA San Andreas.

AnecdotesModifier

  • La valise transportée par Sweet devant le Central Police LS porte le logo de Rockstar Games et son modèle sera à nouveau visible au début de la mission « End of the Line ».
  • Parmi les deux voitures stationnées devant les garages de la baraque de Madd Dogg au début de la mission, il y a toujours une Vincent noire, qui disparaît après la victoire de Carl et Sweet sur Grove Street.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .