FANDOM


« Attendez, qui que soient ceux qui sont derrière tout ça, faut leur faire comprendre qu’ils ont affaire à des psychopathes finis. »
―Carl Johnson à un homme de main de Wu Zi Mu au début de la mission.
« Fender Ketchup » [ˈfendər ˈketʃəp] est une mission confiée à Carl Johnson (le protagoniste) par Wu Zi Mu dans Grand Theft Auto: San Andreas, depuis le bureau de ce dernier dans The Four Dragons Casino sur The Strip à Las Venturas dans l’État de San Andreas.

DéroulementModifier

Wu Zi Mu est au téléphone avec un de ses employés du Four Dragons Casino, tout ne se déroule pas comme prévu. Il raccroche, admoneste un technicien affairé sous une dalle du plancher puis accueille Carl, que Guppy a fait entrer, et lui fait savoir que la Mafia, très présente à Las Venturas (Caligula’s Palace est tenu conjointement par la Famille Leone, la Famille Forelli et la Famille Sindacco), fait pression contre le changement de main du Four Dragons Casino au bénéfice des Triades de San Fierro, sans que l’on sache laquelle des trois Familles est à l’origine des perturbations. Woozie propose à Carl de devenir propriétaire d’une part du casino s’il accepte de traquer ses adversaires.

Carl et Woozie sont interrompus par un homme des Triades qui dit avoir capturé un trouble-fête. Carl veut soutirer des informations à ce prisonnier et l’intimider au passage, il demande donc à son geôlier de l’attacher au capot d’une Feltzer dont Carl prendra le volant un peu plus tard pour tenter de lui faire avouer à quelle Famille il appartient. Au bout de quelques acrobaties et infractions au code de la route, la victime lâche le nom de la Famille Sindacco, il s’appelle lui-même Johnny Sindacco.

ScriptModifier

Wu Zi Mu, au téléphone : Connard ! Tu sais combien valent ces machines ? On est supposés ouvrir dans… Un bruit de bois brisé retentit, il s’éloigne du téléphone. Merde, c’est quoi ça ? Il se rapproche du téléphone. Allô ? Allô ? Il se tourne vers un employé qui bricole sous une des dalles du plancher. Putain, c’est quoi votre problème, les mecs ?

Guppy, entrant dans la pièce : CJ est là, boss.

Woozie : Carl, content de te revoir.

Carl, entrant dans la pièce : Alors, c’est ça que tu préparais…

Woozie, serrant la main de Carl : Ouais, et c’est un vrai cauchemar ! Si tu veux choper un ulcère, ouvre un casino chinois dans une ville tenue par la Mafia !

Carl : Y veulent pas te foutre la paix ?

Woozie : Les corporations sont en train de passer à l’action, et on sent la pression monter. Y nous ont bousillé des machines, y z’ont fait flipper des gars à nous…

Carl : Qui est derrière tout ça ?

Woozie : Y a trois Familles de la Mafia qui opèrent ici. Elles ont toutes des parts dans le casino de Caligula. Et y a une espèce d’avocat fêlé qui le gère pour elles. N’importe quelle Famille peut être dans le coup, ou même les trois.

Carl : Tu peux pas les payer pour avoir la paix ?

Woozie, remplissant deux gobelets avec une carafe : Non. Comme pour les officiels à qui on graisse la patte, chaque Famille voudra une part et je suis pas prêt à abandonner tous nos bénefs à ces gangsters italiens.

Carl : Comment ça, « nos bénefs » ?

Woozie : Ouais, je t’offre une part du casino, si tu m’aides à le lancer. Il lui tend un gobelet. Qu’est-ce que t’en penses, associé ?

Carl, trinquant avec Woozie : J’en pense qu’on a conclu un deal !

Un homme de main de Woozie, entrant dans la pièce : Boss ! Les gars ont trouvé des p’tits cons qui voulaient saccager une des livraisons. On en a attrapé un !

Woozie : O.K., débarrassez-vous de lui.

Carl, rattrapant l’homme de main : Hé, attends ! Attends, viens voir par là. Attendez, qui que soient ceux qui sont derrière tout ça, faut leur faire comprendre qu’ils ont affaire à des psychopathes finis. Attachez-le devant la caisse, laissez-le flipper un peu, j’arrive dans pas longtemps. Il revient vers Woozie et pose son gobelet sur une table. On va voir si on arrive à lui faire cracher le morceau.

Woozie : J’reconnais bien mon pote Carl !

Carl se retrouve dans un garage du Four Dragons Casino, près d’une Feltzer avec un homme attaché à son capot avant.

L’homme : Hé, putain, t’es qui, toi ? Détache-moi, je suis là depuis une éternité !

Carl : On va aller faire une petite promenade.

L’homme : Hé, pas la peine, tu t’es assez marré comme ça.

Carl, s’installant au volant : Non, je crois que je vais te laisser là où t’es.

La voiture se retrouve devant le garage, une jauge TROUILLOMÈTRE apparaît.

CONSIGNE : Fous-lui la trouille mais souviens-toi qu’un choc frontal lui sera fatal. Et va pas sur l’autoroute, tu risquerais d’attirer les flics.

Carl multiplie les prises de risque dans les rues de Las Venturas, jusqu’à ce que sa victime lâche le nom de la Famille Sindacco.

CONSIGNE : Ramène-le au casino.

RécompensesModifier

Fender Ketchup GTA San Andreas (fin)

Carl Johnson remet la Feltzer à un homme de Wu Zi Mu à la fin de la mission dans GTA San Andreas.

  • Pour avoir accompli cette mission, le joueur touche la somme de 5 000 $ et voit son niveau de respect augmenter.
  • La mission suivante est déverrouillée : « Explosive Situation ».

AnecdotesModifier

  • Le tarmac du Las Venturas Airport est un terrain de jeu privilégie pour atteindre des vitesses élevées sur de longues distances et tenter des cascades sans être gêné par la circulation.
  • Durant cette mission, le joueur ne peut pas choisir la vue à la première personne, qui aurait permis de voir Johnny Sindacco s’affoler à quelques centimètres du pare-brise.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .